Test : la vaisselle Bambino d'Ekobo
Bébé

Test : la vaisselle Bambino d’Ekobo

1 juin 2018

Si vous me connaissez un petit peu, vous savez que ma sensibilité écologique me pousse à changer mes habitudes. Pour la vaisselle de mon fils, j’ai voulu trouver une alternative à l’éternel plastique ! J’ai opté pour la vaisselle bio-compostable de la marque Ekobo. Voici mes impressions à propos des produits de cette marque.

Pourquoi choisir de la vaisselle écologique ?

Comme tout le monde, j’ai parfois envie de craquer devant de la vaisselle en plastique toute mignonne vendue dans le commerce.

Mais la possibilité que des substances toxiques y soient présentes me freinent aussitôt. Même si le bisphénol A (BPA) qui est un perturbateur endocrinien (qui notamment dérange le système hormonal), est interdit dans les contenants alimentaires en matière plastique des bébés depuis 2013, je ne suis pas pour autant rassurée et me dis que d’autres substances douteuses ont certainement pris sa place.
Par exemple, en ce moment, nous voyons beaucoup de récipients alimentaires pour enfants en mélamine. Le mélamine est un plastique qui est très toxique lorsqu’il est chauffé et ça, encore faut-il le savoir…

Même s’il existe de nombreux plastiques non-toxiques, comme par exemple le poly-propylène (PP), j’ai voulu aussi éviter d’apporter ma contribution à la pollution de la planète. Sachez qu’aujourd’hui en France, seulement environ 20 % des plastiques sont recyclés, le reste étant incinéré ou jeté dans la nature en mettant un grand nombre d’années voire des siècles à se désagréger.
C’est pourquoi une fois la phase « purées » d’A. terminée, j’ai voulu trouver de la vaisselle plus « propre ».

Ekobo, c’est quoi ?

Ekobo est une marque de mobilier et d’accessoires pour la maison principalement fabriqués en bambou cultivé au Vietnam et autres matériaux écologiques comme le liège ou le coton. Tous sont réalisés selon les règles du commerce équitable.
Fondée en 2003, Ekobo est une marque Française créée par un Français et une Américaine, Bruno et Boo Louis.
Sur le site d’Ekobo, vous pourrez acheter non seulement de la vaisselle mais aussi des diffuseurs d’huiles essentielles, des luminaires, quelques jouets pour enfants et même du linge de bain pour petits et grands.

Si vous souhaitez y faire un tour, voici l’adresse du site Internet d’Ekobo.

Test : la vaisselle Bambino d'Ekobo

Mon avis

Pour A., j’ai donc acheté une assiette, un gobelet et des couverts (une fourchette, un couteau et une cuillère) en bambou de la collection Bambino de la ligne BIOBU by Ekobo, garantis sans PVC, ni BPA, ni phtalates. Vous trouverez plusieurs coloris, j’ai opté pour du bleu et du orange. Cette vaisselle peut passer au lave-vaisselle mais ne peut pas être chauffée au four à micro-ondes.

Mon avis sur le produit est mitigé. J’étais contente de trouver une alternative plus saine au plastique mais me suis trouvée face à quelques déconvenues.
Tout d’abord, la taille des couverts. Ayant commandé sur internet, je ne me suis pas rendue compte que les couverts étaient si grands ! Ce qui est sûr, c’est qu’A. ne pourra pas les utiliser avant un bon moment.

Couvert Ekobo

Pour ce qui est de l’assiette, après quelques utilisations et des passages au lave-vaisselle, des marques blanches ineffaçables se sont installées. Je pense que cela est dû soit au lave-vaisselle, soit à des plats versés trop chauds dans l’assiette (donc dû à une mauvaise utilisation de ma part du produit). Si vous avez choisi cette marque et qu’il vous est arrivé la même chose, n’hésitez pas à venir éclairer ma lanterne ! Toujours est-il que c’est fort dommage… Mais je continue tout de même à l’utiliser.

Assiette Ekobo

Je ne me prononcerais pas sur le gobelet. A. étant âgé de 20 mois, il utilise plutôt une tasse à bec qu’un gobelet. Mais je l’ai tout de même fait boire plusieurs fois dedans.

J’ai pu lire ici et là des avis sur la mauvaise résistance du bambou par rapport au plastique. Personnellement, je trouve cela pour le moment très résistant, mon petit bout ayant fait tomber plusieurs fois l’assiette sans que celle-ci ne se casse.

Vous l’aurez compris, entre une assiette tâchée, des couverts trop grands et un gobelet très peu utilisé, je ne sais pas trop quoi penser. Mais je continue à utiliser l’assiette, je ne veux plus de plastique chez moi !

Et vous, avez-vous banni le plastique pour la vaisselle de votre bout de chou ? Pour quels objets ou marques ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.