Bébé à la tête plate, que faire ?
Bébé

Que faire si Bébé a la tête plate ?

8 juin 2018

On a tous un côté préféré sur lequel on aime être et où on est plus à l’aise. A. a eu un début de plagiocéphalie, phénomène plus connu sous le nom de « tête plate ». Voici quelques conseils pour éviter cette déformation crânienne inesthétique.

A la naissance d’A., on a bien vu que son côté préféré était le gauche. Allongé, il tournait automatiquement la tête vers ce côté. Et il commençait à avoir la tête déformée de ce côté. Lors d’une visite de contrôle chez notre médecin généraliste, celui-ci a inscrit sur son carnet de santé : « rotation préférentielle à gauche » en nous indiquant que cela était sans doute lié à un torticolis qui s’est probablement fait lorsqu’A. était dans mon ventre. Il a donc fallu surveiller et essayer plusieurs choses pour lui faire oublier ce côté préféré car à plus long terme, on peut parler de plagiocéphalie.

Qu’est-ce que la plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie est plus communément appelée syndrome de la tête plate. C’est d’ailleurs ce que signifie le terme grec se cachant derrière ce mot qui peut faire peur. La tête du bébé s’aplatit à un endroit et le crâne devient asymétrique. C’est assez fréquent et bien plus encore depuis que le couchage sur le dos est préconisé.
Il y a deux types de plagiocéphalies classées en degré en fonction de l’aplatissement du crâne.
La plagiocéphalie peut apparaître dès la naissance, bébé devait avoir une mauvaise position dans le ventre. L’accouchement peut également en être la cause. Si elle survient dans les semaines après la naissance, à 2 mois, 3 mois ou 4 mois, la cause principale est certainement la position dans laquelle bébé est couché. Quand bébé dort, les muscles de son cou n’étant pas vraiment opérationnels, ils ont tendance à mettre leurs petites têtes sur le côté et une pression est exercée à un endroit.
Si elle est sévère et n’est pas traitée, elle peut provoquer une déformation du visage et des yeux, des troubles oculaires et dentaires, des problèmes de motricité, être liée à la dyslexie, ou encore donner des scolioses.
L’essentiel est de voir que le crâne de bébé commence à s’aplatir et d’agir vite pour que son crâne soit bien rond.
Le crâne de bébé est très malléable donc aucune inquiétude, la plagiocéphalie peut bien souvent se corriger (à moins que ce ne soit en fait non pas une plagiocéphalie, mais une craniosténose, quand les sutures du crâne se font trop précocement, votre pédiatre ou médecin posera son diagnostic).

Que faire si votre bébé a une plagiocéphalie ?

Comme dit plus haut, notre médecin généraliste nous a mis en garde sur le fait qu’A. avait un côté préféré. Lors de la radio de contrôle des hanches de mon fils pour éliminer tout risque de dysplasie, le radiologue ayant pratiqué l’examen m’en a également parlé car cela commençait à bien se voir. Il m’a donné quelques conseils pour réduire cet aplatissement.

Tout d’abord, il a fallu déplacer les éléments de sa chambre sur lesquels il fixait son attention. En y pensant, tous les stimuli présents dans la chambre d’A. étaient sur la gauche, comme par exemple son mobile ou la fenêtre de sa chambre. Nous avons donc changé son mobile et son lit de place de façon à ce que ce soit le côté droit qui soit stimulé.

Aussi, si nous nous allongions près de lui, nous devions nous mettre à sa droite de façon à l’encourager à nous regarder de ce côté.

Il a également fallu changer de bras pour lui donner le biberon si sa tête appuyait du côté gauche sur notre bras.

Pour être sûr que ce désagrément inesthétique soit bien corrigé, nous avons emmené A. chez l’ostéopathe. Je vous rassure, les séances d’ostéopathie étant parfois violentes à regarder, ça n’a pas du tout été le cas. L’ostéopathe effectuait de toutes petites pressions à peine visibles pour nous sur le crâne de notre bébé. A. n’a même pas pleuré !

Je vous déconseille d’acheter un coussin anti-tête plate que l’on peut voir dans tous les magasins de puériculture. Son efficacité étant sérieusement mise en doute.

Voici donc ce que nous avons mis en place pour réduire la plagiocéphalie de notre enfant. Elle était très légère, ce qui fait qu’assez rapidement, le problème a été corrigé. N’étant pas médecin et ne parlant que de mon cas personnel, n’hésitez pas à consulter le site de l’association plagiocéphalie Infos et Soutien.

Et vous ? Votre enfant a-t-il eu une plagiocéphalie ? Qu’avez-vous fait pour y remédier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.