La diversification alimentaire de bébé
Bébé

La diversification alimentaire de Bébé

2 mai 2017

Aujourd’hui, nous allons parler de cette belle aventure qu’est la découverte des aliments pour Bébé !
Voici ce qui s’est passé pour moi. Assez tôt, je m’y suis intéressée. Quand devais-je commencer la diversification alimentaire ?
Entre mes lectures, mes proches et les sites internet sur le sujet que j’ai pu consulter, tout le monde avait un avis différent… Pas simple quand on est une jeune maman ! 
Pas avant 4 mois, pas après 6 mois… Quand vraiment commencer ?
J’ai commencé à faire découvrir la nourriture en purée à mon enfant à partir de 4 mois sur les conseils de mon médecin. Au départ, je lui donnais entre une et trois cuillères à café de purée. Certains parents commencent par des bouillons de légumes mis dans le biberon, ce que je n’ai pas fait. Allez hop, purée direct ! 
Cette étape est importante : une diversification alimentaire bien réussie permettra à votre bébé de ne pas être difficile plus tard (ce que je suis, donc je connais !)
Pour m’aider, j’ai entre autre utilisé l’ouvrage de Angélique Houlbert, Premiers repas de 6  mois à 3 ans.

Les légumes adéquats pour commencer la diversification alimentaire

 
Etant abonnée à un groupement de maraîchers bio, j’ai un panier de légumes bio et locaux chaque semaine. Je ne suis pas adepte des petits pots tout faits pour bébé, je fais tout-maison !
Mais on ne peut pas donner n’importe quel légume à son enfant, il faut attendre que la maturation des intestins soit faite et qu’il ait des capacités de déglutition optimales.
J’ai commencé la diversification alimentaire en février. Il est important que votre bébé consomme des légumes de saison. 
Les légumes que j’avais à ma disposition étaient des épinards et des carottes. Je trouvais les goûts un peu forts pour un départ, j’ai donc acheté des courgettes bio en supermarché (oui, ce n’était pas la saison ! :-D) et me suis mise à lui faire des purées.

Pour préparer les plats de mon bébé, j’utilise un cuit-vapeur. Je n’ai pas investi dans les supers robots consacrés à l’alimentation des touts-petits. Un cuit-vapeur et un mixer font parfaitement l’affaire, pas besoin de se ruiner !
Je mixe donc les légumes et ajoute si nécessaire l’eau de source avec laquelle je fais les biberons de mon bébé. Une fois que la consistance est bien lisse, c’est prêt ! N’ajoutez pas de sel à vos préparations, il le goûtera bien assez vite !
​​
Les légumes les mieux adaptés pour les premiers repas de bébé sont :

  • La carotte
  • Les épinards
  • Les haricots verts
  • La courgette
  • La patate douce
  • Les courges (pâtisson, butternut, delicata…)
  • Les poireaux (le blanc du poireau, la partie verte est moins digeste)

J’ai donc testé chacun de ces légumes de la manière suivante : le même légume trois jours de suite. Ainsi, vous pourrez voir si votre enfant développe des allergies à un légume en particulier. Je lui donnais sa purée le midi, de manière à pouvoir le surveiller en cas d’intolérance.

Une fois le légume connu et toléré, vous pourrez ajouter des herbes aromatiques et épices comme par exemple : le basilic, le persil, l’aneth, le cumin, le cerfeuil, la coriandre, les clous de girofle, le thym, la sauge ou encore la noix de muscade.

Quand vous avez testé un certains nombre de légumes, vous pourrez les mélanger de manière à rendre les repas de bébé moins monotones.

Les légumes qu’il vaut mieux éviter lorsqu’on commence la diversification alimentaire sont la tomate, l’aubergine et les choux en général.

Quinze jours après : la découverte des fruits

Après quinze jours de purée de légumes le midi, j’ai introduit des fruits en compote. Il ne faut pas commencer les fruits en même temps que les légumes, les fruits sont bien plus sucrés et seront mieux appréciés par votre bébé, il risque donc de rejeter les légumes ! Je lui ai servi la même quantité que précédemment (de une à trois cuillères à café).
Toujours accompagnée de mon fidèle cuit-vapeur, j’ai testé les premiers fruits.
Les fruits de saison que j’avais à disposition n’étaient pas très nombreux. Mais ce n’est pas très grave puisqu’au départ, bébé ne peut pas manger tous les fruits.

​​Les bons fruits pour commencer la diversification alimentaire de Bébé sont :

  • Les pommes (choisissez des variétés pas trop acides, comme la Golden, la Belle de Boskoop, la reinette grise du Canada ou encore la Belchard Clanteclerc)
  • Les bananes
  • Les poires
  • Les pruneaux (avec parcimonie. Personnellement, j’ai attendu que Bébé ait bien été habitué aux autres fruits et j’en mets quelques-uns dans sa compote ayant pour base un autre fruit)
  • Les abricots
  • Les pêches et nectarines
  • Les raisins
  • Les prunes
  • Les coings

Il y a des fruits à introduire plus tard dans l’alimentation de bébé. Je pense par exemple aux agrumes qu’il vaut mieux donner à un an. Il en est de même pour certains fruits rouges comme la fraise, la cerise, la framboise, les mûres ou les myrtilles.

Vous verrez, Bébé attendra le moment de goûter la bouche grande ouverte ! Les fruits sont tellement plus doux et plus sucrés en comparaison avec les légumes.

Comme avec les légumes, une fois les fruits bien connus par le palais de votre bébé, vous pouvez les mélanger afin de faire des compotes plus sympas.

Voila ce que je peux vous dire pour le moment sur la diversification alimentaire. Je suis encore dans la découverte ! A l’heure actuelle, mon bébé a sept mois et je lui donne 110 grammes de purées de légumes accompagnées de 10 grammes de viande, oeuf dur ou poisson le midi. J’accompagne le plat avec un peu de matière grasse (beurre, huile d’olive, huile de colza…).
Le goûter est composé de 110 grammes de compotes.

Je vous mettrai plus tard sur le blog des idées de recettes sympa pour votre bébé ! 🙂

Et pour vous, comment s’est passée la diversification alimentaire ? Avez-vous des trucs et astuces ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.